Origine

Le Landseer, tout comme son cousin noir ou brun le terre-neuve, est origine de terre-neuve au canada. Ce qui ne signifie pas qu’il soit une variété de terre-neuve ! Au contraire, de nombreuses différences les distinguent, non seulement la couleur, mais aussi la taille et le type.Comme pour le terre-neuve, les origines lointaines du landseer restent incertaines.

Les Vikings ont découvert l’île de terre-neuve aux environs de l’an 1000 de notre ère, mais ce n’est qu’après la seconde découverte en 1497 par John Cabot, que le landseer fut introduit en Angleterre.Les plus anciennes représentations de Landseer que nous connaissons, remontent au début du XVIIè siècle. En effet, c’est sans aucun doute sur un tableau de 1655 peint par Sir Peter Lely et représentant le jeune Henry Sidney (plus tard Earl of Romney) avec son chien, que le «Newfoundland-dog » fut identifié.Il semble que la famille du jeune homme avait des liens avec l’île de terre-neuve, ce qui peut expliquer la présence du chien. C’est sous le nom de Newfoundland dog (chien de terre-neuve) que vivait le landseer au XIXème siècle en Angleterre et sur le continent européen. Cette race se répandit rapidement grâce à sa popularité. De nombreux peintres célèbres de cette époque comme Sir Thomas Lawrence, George Morland, R.R.Reinagie et George Srubbs l’immortalisèrent.On le représentait notamment accompagnant des nobles et des jeunes filles, comme gardien ou jouant avec des enfants. Le caractère amical et agréable de la race était déjà reconnu.Finalement, ce sera également grâce à un peintre, Sir Edwin Landseer (1803-1873) que le Newfoundland dog porte son nom actuel. Les représentations saisissantes de cette noble et vieille race restent de véritables monuments.

Le landseer connu son apogée au début du XIXè siècle, en Angleterre. Son élevage était très répandu et fut une des causes de son déclin rapide et foudroyant. Une multiplication exagérée et sans planification épuisa toutes les possibilités de cette race si fière. De tels exemples existent malheureusement aussi parmi les élevages de certaines races actuelles. Le 12 octobre 1902 naissait à Vevey, sous l’affixe « de Vevey » de M. Meystre, la première portée de landseer. Les parents, importés d’Angleterre mais déjà croisés avec des terre-neuve modernes, transmirent les gènes des anciens Newfoundland dog.

________________________________________________________________________________
Caractère // Origine // Landseer continental // Nourriture// Nos mâle // Nos femelle // Nos Chiots // Descendend from Silver