Origine

Bouledogue. Ses origines remonteraient à ces grands chiens au crâne fortement développé, au museau court et aux mâchoires puissantes dont on retrouve des traces sur des bas-reliefs assyriens 900 ans avant Jésus-Christ.  Les morphologies du chien changèrent pour s’adapter au gré des changements de climat et de nourriture. On pense qu’il aurait été croisé avec de petit Dogue de Bordeaux et probablement aussi avec le Carlin. Ils quittèrent les dentelliers de la Grande Bretagne pour venir s’installer en France à Calais vers 1840 & 1860.  Il devint très vite à la mode chez les artisans et Marchands de vin ou il était cantonnée à son rôle de gardien et de chasseur de souris et de rats.  Un premier club amical fut crée en 1880, a cette époque les oreilles droites ou tombantes étaient accepter. En 1888 le Bouledogue Club de France était créer. Pas encore reconnu par la SCC.  Ce n’est qu’en 1898 que la Centrale Canine mit tout le monde d’accord, elle reconnut la race, et exclut définitivement les oreilles non-droites et que fut défini le standard de la race de ce petit chien.

Au cour du dernier siècle, il fut très populaire dans les maisons close ou l’on y trouvait toujours plusieurs spécimen.  Ensuite, il fut immortalisé par le peintre Toulouse Lautrec en 1897.  Le tsar russe exporta avec lui la mode du Bouledogue Français et poussa le joaillier Fabergé à fabriquer des figurines de ce chérubin en pierres semi-précieuses. Il disparu presque complètement pendant la deuxième guerre mondiale, il faudra attendre 1995 pour qu’il reprenne son essor.  La popularité de ce chien aujourd’hui est sans équivoque, en 1976, il y avait en France, 109 naissances officielles, en 2006, il y avait  3772 chiots inscrit.

________________________________________________________________________________

Caractère // Origine // Nourriture // Nos chiens // Nos chiots