Caractère

Doux, toujours adorable. Le Cavalier King Charles est en passe de devenir un « standard ». mine de rien. II plaît à tous. C’est le champion des quatre pattes sans soucis! Gentil et affable, le Cavalier King Charles est l’ami de tous, à commencer par les enfants. « Avec eux il partage une passion : la téléphagie. Et son plus grand plaisir, lors d’une émission animalière, consiste à chercher derrière le récepteur les animaux qui viennent de quitter l’écran. Ce faisant, il lui arrive de débrancher le magnétoscope. Si vous le grondez, il ne boude pas. Il prend un air penaud et vous adresse une oeillade langoureuse ».

Qui plus est, nombre de Cavalier King Charles ont été utilisés en thérapie pour tirer de leur mutisme de jeunes autistes. En ballade, le Cavalier ne fugue pas, mais il est actif et entreprenant. On parle de sujets qui chassent, d’autres qui pêchent la carpe.

On précise aussi que tous, très confiants, se portent spontanément vers les autres races dans l’espoir de trouver un compagnon de jeux : « Tous ses congénères n’étant pas aussi bien disposés que lui, en ville et dans les endroits très fréquentés, il est préférable de jouer la carte de la prudence et de le tenir en laisse. »

Toujours de bonne humeur, notre compère n’en est pas moins fantaisiste. Très british, il adore le thé au lait et les toasts. Au petit-déjeuner, il couve des yeux le grille-pain.

Dépourvu de toute agressivité, il s’entend à merveille avec le chat et (c’est logique) tout ce petit monde se ligue pour satisfaire de coupables desseins dès que vous avez le dos tourné. Très doué pour le saut et doté d’un solide appétit, il est bien armé pour le chapardage. A tel point qu’on le dit redoutable à la cuisine.

En outre, il connaît l’heure. « Iris a une pendule dans le ventre », remarque ce boucher. « Dans la journée, elle reste tranquille dans l’arrière-boutique ou se fait bronzer dans la cour. Si je sers de la viande hachée à 19h25, elle ne bronche pas. A 19h30, elle couine derrière la porte pour recevoir son du avant même que je n’aie baissé mon rideau. Je n’ai toujours pas compris comment elle s’y prenait pour ê tre aussi précise »
Qu’importe ! Mais attention aux kilos superflus.

________________________________________________________________________________

Le marchand de bonheur

Bien que n’étant pas d’un naturel têtu, notre ami a parfois de la suite dans les idées. Ainsi cet étalon à la retraite qui, se languissant de ses prouesses passées, n’a pas hésité à se laisser maigrir afin de se faufiler entre les barreaux du parc ou séjournait une femelle en chaleur ! Cela dit, il s’éduque facilement, car il comprend vite vos attentes et dispose d’une excellente mémoire. Dans son pays natal, il participe aux épreuves d’obédience (lire obéissance) ou il obtient de jolis succès. Chez nous il pratique l’agility (avec autant de bonheur). Un peu de patience alliée à un brin de bon sens auront tôt fait de lui un chien facile à vivre, ne suscitant aucune difficulté. Mais en des mains par trop permissives, il risque de s’encanailler. Là, gare aux caprices! Son truc, c’est de chasser l’ennui à la maison. Son destin : être un marchand de bonheur. Ma conclusion? Non content d’avoir un long passé, le Cavalier a un bel avenir devant lui. Et un succès largement mérité!

________________________________________________________________________________

Caratctère // Origine // Nourriture // Nos chiens // Nos chiots